„Compte à rebours 2030, 2063 et au-delà : Notre avenir à tous“ – une conférence internationale dirigée par des jeunes à Cologne du 2 au 6 décembre 2019.

Partout dans le monde, les jeunes élèvent la voix.

Dans les rues, les cours d’école et les parlements, une nouvelle génération revendique son droit à un monde habitable, respectueux du climat et durable. Cette année, la conférence „Notre avenir à tous“ invite les jeunes des projets Sud-Nord à se joindre au mouvement et à formuler leur vision du développement durable. La conférence „Notre avenir à tous“ du 2 au 6 décembre 2019 réunit des jeunes déjà actifs dans les échanges internationaux. En particulier, tous les membres des partenariats scolaires Sud-Nord et tous les volontaires du Sud. Les principales questions sont : Que pouvons-nous faire maintenant pour faire bouger le monde ? Et que devons-nous exiger maintenant pour faire bouger la politique ?

Le compte à rebours commence. Il est temps d’agir.

Si les températures continuent d’augmenter au-delà de 2030, nous serons confrontés à des sécheresses et des inondations plus fréquentes, à une chaleur plus extrême et à la pauvreté de 100 millions de personnes. Dans les cas extrêmes, cela signifie : la fin de l’humanité. Pour répondre à ce problème le plus urgent, il faut un nouveau type de collaboration. Les participants discuteront de nouvelles approches sur la manière d’orienter les débats sur les objectifs de développement durable des Nations Unies. Ils apprendront comment ils peuvent participer à l’Agenda 2063, qui est de conduire le continent africain dans une transformation sociale, économique et écologique. Ils partageront leurs projets et prendront les prochaines mesures d’action collective – à l’échelle mondiale et locale.

Pour y arriver, on note des équipes organisatrices de jeunes au Allemagne, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Afrique du Sud et Malawi.

Cette conférence animée par des jeunes vise l’acquisition de compétences matérielles et non techniques. AGYI collabore avec bridge-it ! et implique des anciens élèves d’Afrique australe et occidentale dans l’organisation de cette conférence. Pour ce qui est de l’équipe préparatoire, 6 jeunes des pays membres de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe), 6 jeunes de la région Afrique de l’Ouest et 8 jeunes d’Allemagne ont été sélectionnés à l’issue d’un processus d’appel à candidature. Les équipes de pays recevront une formation, seront encadrées et soutenues en 2019 pour préparer la conférence.